Test

Le spécialiste des sports de montagne !

  1. Accueil
  2. Nos Guides
  3. Outdoor
  4. Randonnée
  5. Bien choisir ses chaussures de randonnée

Bien choisir ses chaussures de randonnée

La chaussure de marche représente l’équipement le plus important du randonneur. Mais parmi toutes les références qui existent sur le marché, il est facile de se sentir rapidement dépassé. Pour profiter pleinement de votre aventure, sans avoir mal aux pieds ou se blesser, il est indispensable de bien choisir ses chaussures de randonnée.

Grâce à ce guide, Precision Ski vous aide à faire le meilleur choix. Pour commencer, réfléchissez à l’utilisation principale de vos chaussures de rando, car ces dernières se déclinent en plusieurs catégories.

Les différents types de chaussures de randonnée en fonction de votre utilisation

Suivant l’environnement dans lequel vous allez évoluer, les chaussures de montagne ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Voici comment choisir votre équipement en fonction de votre pratique. 

Chaussures de petites randonnées

Beaucoup d’entre vous utilisent leurs chaussures de sport pour partir en balade. Mais on dehors des routes goudronnées, ce choix présente certaines limites : les running manquent de maintien et d’adhérence sur les chemins de terre ou rocailleux.

C’est pourquoi, pour les marches d’une journée maximum, sur des parcours faciles à faible dénivelé, avec des conditions météorologiques clémentes et un sac à dos léger, vous devez opter pour des chaussures de balade adaptées. 

Une bonne chaussure de marche est plutôt agréable à porter par sa légèreté et sa souplesse. Elle est aussi plus solide, protège davantage le pied et est dotée de semelles plus épaisses et cramponnées qu’une chaussure de course, afin de réduire les risques de blessure.

Chaussures de trek, grande randonnée ou randonnée technique

Pour les randonnées techniques, c’est-à-dire lors de longues marches sur des terrains difficiles qui présentes d’importants dénivelés, avec un sac plutôt lourd et une météo variable, vos chaussures doivent être résistantes et durables dans le temps et par conséquent fiables et confortables.  

Dans la pratique de la grande randonnée ou du trek, il est primordial de garantir une bonne adhérence ainsi qu’un bon maintien du pied et de la cheville. Plus épaisses, ces chaussures de randonnée se caractérisent par une tige haute, des semelles semi-rigides, des pare-pierres et des renforts latéraux. Au niveau de la matière, les chaussures de randonnée technique sont souvent en cuir, pour la durabilité et l’imperméabilité. Mais les nouvelles matières synthétiques font peu à peu leurs preuves, il est donc difficile de les départager. Vos goûts personnels feront la différence. 

Chaussures d’alpinisme

Réservées à la haute montagne, les chaussures d’alpinisme se distinguent par leur rigidité et leur grande capacité d’accroche, destinées aux passages les plus techniques des sommets.

À tige haute, ces chaussures de montagne sont généralement constituées de cuir épais, de plastique ou un mélange des deux. Ces chaussures, très rigides, peuvent accueillir des crampons pour marcher sur des glaciers. Cet équipement est également plus solide et plus lourd que des chaussures de trek, ce qui rend les longues marques difficiles.

Extrêmement bien isolées contre le froid et l’humidité, ces chaussures ne peuvent être utilisées confortablement qu’en basses températures, à cause de leur manque de respirabilité. 

Les principaux critères à prendre en compte pour une chaussure de randonnée

Afin de maîtriser le terrain sur lequel vous allez vous engager, vous devez prendre en compte plusieurs caractéristiques, qui vous permettront d’affronter les pentes glissantes, les sols mouillés ou encore la neige, sans soucis !

Precision Ski vous propose une liste des critères à analyser lors de l’achat de chaussures de randonnée, afin de faciliter votre choix. 

sch%C3%A9ma%20chaussures%20rando%20fr.jp

Les matériaux

Les matériaux qui constituent vos chaussures vont être l’élément principal à prendre en compte lors de votre choix. Ce sont eux qui vont définir le niveau de résistance, d’imperméabilité et tous autres critères indispensables à une bonne chaussure de randonnée

  • Le cuir : L’avantage du cuir est qu’il est à la fois souple, résistant et imperméable. L’épaisseur et le type de cuir diffèrent d’une chaussure à l’autre.
  • Le suède et le nubuck vont être plus fins et plus résistants, mais moins robustes que le cuir.
  • Le cuir synthétique est moins respirant et moins résistant à l’abrasion mais a un coût plus faible et se déforme peu lorsqu’il est mouillé.
  • Les tissus synthétiques comme le nylon, le kevlar ou encore le polyester procurent une bonne respirabilité et de la légèreté mais sont ni rigides, ni imperméables.
  • Les membranes comme le Gore Tex permettent d’apporter respirabilité et imperméabilité. 

La rigidité

La rigidité d’une chaussure se mesure en fonction de la facilité à tordre sa semelle. Plus la semelle sera facile à torde, plus la chaussure sera considérée comme souple et plus elle sera difficile à tordre, plus la chaussure sera rigide.

Cette rigidité est indispensable en terrain montagneux. Contrairement à ce que vous pouvez penser, la rigidité d’une chaussure vous apportera un grand confort. Avec une chaussure souple, votre pied va manquer de stabilité et cherchera à compenser par un effort musculaire. Sur un long parcours, la rigidité soutiendra le bas de votre jambe et soulagera vos efforts sur terrain escarpé.

Beaucoup d’accidents en randonnée sont considérés comme des « chutes de fatigue ». Elles arrivent lorsque vous parvenez au bout de vos ressources musculaires au niveau du tibia et de la cheville. Avec un chaussant adapté à votre pied, une chaussure de rando rigide vous apportera confort et sécurité. 

L’imperméabilité et la respirabilité

Chaque chaussure de rando offre plus ou moins de respirabilité et d’imperméabilité. Que vous cherchiez des chaussures de randonnée femme, homme ou enfant, elles possèdent toutes des caractéristiques techniques. Certaines vont être très imperméables mais pas du tout respirantes et inversement. En plus de l’humidité extérieure, vous ne devez pas oublier que vos pieds transpirent pendant l’effort. Vous devez alors les protéger de l’humidité extérieure mais aussi intérieure. Suivant les conditions dans lesquelles vous allez marcher, un critère prendra le dessus sur l’autre.

  • Dans des conditions chaudes et sèches, la respirabilité est essentielle.
  • Lorsque le climat est chaud et humide ou variable, la polyvalence est de mise ! Pour combiner imperméabilité et respirabilité, les membranes joueront parfaitement leur rôle.
  • Pour des conditions froides et/ou humides, vous devrez vous tourner vers des chaussures dotées d’une excellente imperméabilité. 

Le maintien

Plus la tige est haute, rigide et épaisse, plus votre pied est bien maintenu. Un bon maintien va soutenir l’articulation de votre cheville et du bas du tibia, qui seront efficacement protégés des foulures, entorses, coupures, éraflures, chocs…

Diverses situations demandent un maintien optimal pour profiter de votre balade en sécurité. Tout d’abord, si vous avez les chevilles fragiles. Mais le maintien sera aussi indispensable si vous marchez de longues heures, sur terrain difficile. En effet, la fatigue et la concentration diminuent rapidement sur ce type de parcours. Aussi, ne négligez pas le poids de votre sac à dos ! Plus il sera lourd, plus il sera facile de vous tordre la cheville.

En revanche, les randonneurs expérimentés pourront se permettre d’avoir moins de maintien. C’est également le cas si vous marchez sur des terrains faciles, avec peu de dénivelé et peu longtemps. Enfin, si vous marchez vite, trop de maintien va entraîner un mauvais déroulé de votre pied, pouvant causer des traumatismes à long terme. 

La semelle

C’est de la semelle que dépendent l’accroche, l’adhérence et l’amorti. Généralement en caoutchouc, la semelle extérieure se choisir en fonction du terrain. Vous devez privilégier une bonne accroche, donc des chaussures de randonnée à crampons profonds, si vous allez marcher dans de la boue, neige ou encore du sable. Sur terrain dur, l’adhérence sera votre priorité. Des crampons larges devront faire partie de votre choix. Pour plus de polyvalence, vous pouvez également opter pour des chaussures qui offrent à la fois accroche et adhérence. 

À travers ce guide, vous aurez remarqué qu’il est compliqué de choisir une chaussure de randonnée homme. Pour les femmes, le choix est d’autant plus difficile. Les pieds des femmes sont plus faciles et sensibles et ont une morphologie bien différente que celle des hommes. Les marques l’ont bien compris et développent des chaussures de randonnée enfant de plus en plus performantes pour que chaque génération puisse profiter de l'outdoor. 

C’est pourquoi, le dernier conseil de Precision Ski est de bien choisir vos chaussures en fonction de votre morphologie.