Le spécialiste des sports de montagne !

Service Clients
04 79 00 42 41

Fixation de ski

  1. Accueil
  2. Ski
  3. Fixation de ski

Pour la saison d’hiver, découvrez tous nos conseils pour bien choisir votre fixation de ski. Élément clé dans la pratique du ski alpin, du ski de randonnée et du ski de fond, la fixation de ski joue un rôle primordial et sécurise le skieur. Pour profiter des sensations de glisse sur tous les terrains, optez pour une fixation en adéquation avec vos attentes et votre profil. En savoir plus

Fixations de ski : un élément clé dans le choix de votre matériel

Quel que soit votre terrain de jeu, il est indispensable d’avoir un matériel de ski en adéquation avec vos attentes mais surtout avec les éléments suivants : sexe, taille, âge, poids, pointure et niveau de ski. En effet, la fixation est une interface qui va diriger le ski en fonction de votre force et qui va sécuriser le skieur lors de la pratique comme par exemple déchausser pour éviter toute conséquence en cas de chute.

La fixation de ski alpin est composée d’une butée et d’une talonnière. La butée maintient la chaussure à l’arrière grâce à un ressort que l’on presse lorsque qu’on chausse ses skis. La talonnière quant à elle contient également un ressort pour que la chaussure de ski soit bien dans l’axe du ski. Deux axes sont pris en compte dans la fixation de ski : latéral et vertical. Ces deux axes jouent un rôle primordial lors du déchaussage du ski ; le déclenchement peut se faire sur la butée (déclenchement latéral) ou sur la talonnière (déclenchement vertical). Le déclenchement varie en fonction évidemment de la chute provoquée par le skieur. C'est pourquoi un bon réglage fixation ski est primordial.

Afin que ce déclenchement soit le plus efficace possible, c’est au skieur de choisir la force nécessaire pour le provoquer et faire bouger la fixation afin de libérer la chaussure. Les petits chiffres qu’il y a sur la butée et la talonnière doivent être réglés en fonction des éléments cités plus haut : sexe, taille, âge, poids, pointure et niveau de ski afin d’optimiser l’élasticité, c’est-à-dire la partie de la fixation qui retient la chaussure. Plus on optimise ce réglage, plus on augmente les chances de libérer la chaussure de ski lors d’une chute et donc de limiter les blessures.

 

Fixations de ski de randonnée : la légèreté au bout du pied

Les pratiquants du ski de randonnée ont pour but d’atteindre les sommets tout en ayant le matériel adéquate avec leur pratique. Si certains vont privilégier l’effort à la montée, d’autres vont préférer des skis plus lourds pour profiter au maximum de la descente en poudreuse. Dans les deux cas, les fixations ski de randonnée sont plus légères que dans le ski alpin. 

La fixation sur un ski de randonnée possède deux parties : la butée et la talonnière. 

Concernant les fixations « Low Tech », la butée (fixation avant) contient peu d’élasticité, le déclenchement de la fixation se fait plus facilement qu’en ski alpin. Les pratiquants peuvent choisir entre deux positions : « marche » ou « ski ». En position « marche », il est très rare de voir un skieur déchausser, leur apportant pleine confiance lors des conversions pour atteindre les sommets. A l’arrière, il faut régler l’axe vertical ou latéral pour maintenir la chaussure de ski. La talonnière assure donc le déclenchement de la chaussure en cas de chute.

Les fixations de ski de randonnée « classiques » possèdent une talonnière qui bloque la chaussure contre le ski et la butée. Plus lourdes que les « Low Tech », elles ressemblent aux fixations de ski alpin et possèdent rarement des cales de montée mais vous permettent e profiter de la descente sans grande peur de déchausser.

Fixations ski de fond : à chaque pratique sa fixation

Il existe deux types de fixations de ski de fond : le système SNS et le système NNN.

Le système SNS repose sur un principe simple, ramener le plus rapidement et le plus efficacement possible le ski sous la chaussure. Plusieurs accroches sont placées sous la chaussure pour faciliter le guidage et gagner en sécurité.

Le système NNN regroupe les fixations « glissables » où il n’y a pas besoin de percer le ski. Des plaques pré-fixées sont présentes sur le ski et la fixation se glisse à l’intérieur.

Si vous cherchez la performance, optez pour une fixation ski de fond fine, et si vous êtes passionnés de back country, choisissez des fixations larges, plus robustes.

Quel que soit votre type de ski, profitez pleinement des sensations de glisse sur piste comme en hors-piste mais ne négligez jamais le choix du matériel et demandez à des professionnels de bien régler vos !